Historique

La Maison du Pharillon est un organisme à but non lucratif qui a été fondée par l'abbé Christian Beaulieu, en 1985. À nos débuts, nous offrions un hébergement de dépannage pour 4 à 5 jeunes dans un milieu de vie familial, chrétien, lequel amenait le jeune à découvrir un sens à sa vie, une raison d'être. Graduellement, et au fil des années, en plus de l'hébergement de dépannage, plusieurs autres volets se sont ajoutés: l'approche thérapeutique Minnesota (les douze étapes des AA), les suivis individuels et de groupe, les rencontres d’entraide ou de soutien communément appelées « meetings », les soirées Marie-Reine des Cœurs, la réinsertion sociale ainsi que les conférences en éducation préventive et populaire. Par la suite, nos services se sont orientés vers une clientèle adulte masculine et un peu plus tard, vers une clientèle adulte masculine et féminine.

Mission

La Maison du Pharillon a pour mission d'accueillir, d'héberger, d'accompagner puis d'intervenir auprès de toutes personnes aux prises avec un problème de dépendance.

 
 

Vous désirez faire partie de notre liste de distribution

Merci pour votre message!

© 2021 par La Maison du Pharillon. Fièrement développé par In Situ Productions

EAS02546.jpg

Profil de l'organisme

 
  • Nous sommes un centre certifié et notre personnel d’intervention répond aux exigences du Règlement sur la certification des ressources communautaires et privées offrant de l’hébergement en dépendance quant aux formations reconnues en matière d’intervention;

  • Il nous est possible d’accueillir un maximum de 20 résidents;

  • La durée de traitement est de 90 jours en Phase I avec possibilité de sortie les fins de semaine à partir de la deuxième fin de semaine;

  • Nous offrons aussi un programme de prolongation de thérapie d’une possibilité de 90 jours supplémentaires. Ce programme se nomme Phase II « Aide et soutien à la mise en place du plan de sortie ».

Nos principes directeurs

 
  • Conscientiser la personne atteinte d’un problème de dépendance à l’alcool et/ou aux drogues sur les conséquences négatives de sa dépendance dans sa propre vie et celle de son entourage;

  • Fournir le soutien nécessaire à la réflexion personnelle sur sa problématique de dépendance afin d’amener la personne à voir les avantages à changer de mode de vie et à se mobiliser dans son processus de changement;

  • Intégrer un mode de vie plus fonctionnel permettant à la personne d’avoir une vie

  • saine, équilibrée et heureuse;

  • Développer et maintenir une abstinence totale de toutes drogues incluant l’alcool.